3 octobre 2012
8 €
80 pages
120 x 190 mm
ISBN : 978-2-84597-455-5
La Gauche est-elle en état de mort cérébrale ?
« La gauche est devenue électoralement dominante à un moment avancé de sa décomposition intellectuelle. » À partir de ce constat, Philippe Corcuff réagit de manière pamphlétaire : « Un texte polémique donc pour tenter de débloquer les portes du vaste chantier trop poussiéreux de la fabrication des logiciels intellectuels de la gauche. »

En effet semblent aujourd'hui dominer à gauche des stéréotypes, des préjugés, une pensée technocratique étroite et parfois même un anti-intellectualisme. Bref les gauches (la gauche de gouvernement comme la gauche de la gauche) circulent souvent intellectuellement sur des rails rouillés. C'est une rupture dans l'histoire de la gauche française que pointe l'auteur : des Lumières du XVIIIe siècle aux grandes figures contemporaines comme Sartre, Foucault et Bourdieu, les gauches se sont nourries d'interrogations critiques exigeantes et de perspectives alternatives imaginatives.

À l’heure ou prend fin l’état de grâce de François Hollande, un cri d’alarme afin de « stimuler un appétit intellectuel déprimé par un surcroît de malbouffe intellectuelle ». Et une invitation à relancer l’aventure intellectuelle à gauche, aventure dont Philippe Corcuff précise qu’elle « ne peut constituer un voyage solitaire ».

Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l’IEP de Lyon. Ancien chroniqueur de Charlie Hebdo, co-fondateur de l’Université Populaire de Lyon et de l’Université Critique et Citoyenne de Nîmes, il a notamment publié La société de verre. Pour une éthique de la fragilité (Armand Colin, 2002) et aux éditions Textuel : Polars, philosophie et critique sociale (2013) et Mes années Charlie et après ? (2015). Il tient un blog sur Mediapart.