Juillet 2013
35 €
192 pages
230 x 270 mm
Relié
ISBN : 978-284597-469-2
192 pages
150 documents
Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture
Miro. L'arlequin artificier
Le livre catalogue de l’exposition qui se tiendra
aux Capucins de Landerneau de juin à octobre 2013.


« Miró, dans son œuvre, fait “sauter” peu à peu l’académie du dessin, de la peinture et de la sculpture. Il est, dans tous les sens du terme, un artificier », affirme Olivier Kaeppelin. Cet ouvrage, riche d’un choix de 200 œuvres principalement issues de la collection de la Fondation Maeght, porte sur la deuxième partie de la carrière de Miró (1930-1983) quand celui-ci, tout en demeurant fidèle à la peinture, aborde de nouvelles expressions artistiques et développe une création extraordinairement inventive.
Artificier donc, mais aussi danseur, explorateur, constructeur d’objets mentaux, Miró est un penseur engagé, un philosophe, un poète et, certainement, un des plus grands artistes du XXe siècle par son œuvre et par les voies qu’il a ouvertes.
Tristan Trémeau, dans son texte d’introduction, place Miró dans le contexte artistique bouillonnant de son époque. Mais c’est aussi son « aventure humaine » ponctuée de si nombreuses rencontres que ce livre souhaite éclairer. Des photos et des documents souvent inédits accompagnent les textes de Damien Sausset consacrés aux collaborations de Miró autour de l’affiche, la scène, la céramique, la poésie, l’architecture ; et en particulier l’aventure de la création de la Fondation Marguerite et Aimé Maeght qui fête ses 50 ans à l’heure où Miró aurait eu 120 ans.

Sous la direction d’Olivier Kaeppelin
avec la Fondation Maeght
Tristan Trémeau et Damien Sausset sont historiens et critiques d’art.

Olivier Kaeppelin, nommé directeur de la Fondation Maeght en 2011, était précédemment à la tête du Palais de Tokyo à Paris où il a lancé des événements majeurs comme « La Force de l’Art » et « Monumenta ».