12,04 euros €
112 pages
145 x 185 mm
ISBN : 2-84597-013-7
Les Irréductibles
Théorèmes de la résistance à l’air du temps
Contre la rhétorique cynique de la résignation, Daniel Bensaïd invite ici à la contre-attaque en cinq théorèmes. Ces «insolubles» et ces «irréductibles» constituent une critique à coups de marteaux du jargon post-moderne et de ses nouvelles idoles de cendre. Un solide mode d’emploi pour ne pas se rendre à la mode et ne pas céder à l’air du temps. Un temps de contre-réforme libérale, une époque opaque de passage entre deux mondes, entre chiens et loups, entre un passé en ruine et un avenir incertain. La griserie de l’instant sans lendemain et la dissolution de la politique dans l’esthétique désenchantée sont au goût du jour. Le danger est grand, dans l’affaissement du vieux mouvement ouvrier, de se cramponner à quelques acquis à l’efficacité polémique.

Daniel Bensaïd (1946-2010) est l’un des penseurs radicaux français marquants de la fin du XXe siècle, dont les réflexions ont eu des échos à l’échelle internationale. Professeur de philosophie à l’Université de Paris VIII, il a aussi été un militant : un des fondateurs du « Mouvement du 22 mars » et de la Ligue communiste. Il a accompagné les premiers pas du Nouveau Parti Anticapitaliste lors de sa création en 2009. Il est notamment l’auteur Walter Benjamin, sentinelle messianique, (éditions Plon, 1990) ; Eloge de la résistance à l'air du temps (Textuel, 1999) ; Karl Marx - Les hiéroglyphes de la modernité, (Textuel, 2001) ; Un Monde à changer, mouvements et stratégie (Textuel, 2003) ; Une lente impatience (Stock, 2004).