27 novembre 2013
49 €
192 pages
230 x 305 mm
Relié
ISBN : 978-284597-480-7
150 photographies
Sidi Larbi Cherkaoui
Qui est donc Sidi Larbi Cherkaoui, homme si apparemment zen et pourtant en colère ? Arabe qui ne se devine pas, Flamand qui n’en porte pas le nom, le chorégraphe belge bouscule et enchante le public depuis une quinzaine d’années, par ses créations nerveusement métissées, solidement ancrées dans le monde.
Revendiquant cette identité composite avec laquelle il fertilise sa vie et son travail, Sidi Larbi Cherkaoui hisse la différence et les blessures intimes en fondamentaux d’une danse existentielle et impétueuse. Mu par un désir increvable d’adhérer à l’autre pour mieux le rencontrer, le chorégraphe multiplie les collaborations et partage l’affiche. Son plateau accueille toutes les danses (kathak, kuchipundi, flamenco, tango…), toutes les musiques, toutes les cultures à travers des pièces aux accents de rituels contemporains. Ce livre-parcours donne la parole à ses principaux partenaires de jeu. Tous disent sa rage d’apprendre, son appétit pour l’autre, son plaisir à danser et à transmettre.

Le livre se focalise sur une quinzaine de ses créations :
Rien de rien (2000), D’Avant (2002), Foi (2003), Tempus Fugit (2004), In Memoriam (2004), Zero Degrees (2005), Myth (2007), Apocrifu (2007), Sutra (2008), Dunas (2009), Babel (Words) (2010), Play (2010), Puzzle (2012), Tezuka (2012), Boléro (2013), M¡longa (2013


Rosita Boisseau est critique, spécialiste de la danse au Monde et à Télérama. Elle est l’auteur de trois monographies : Montalvo Hervieu (Textuel, 2009), Philippe Decouflé (Textuel, 2003) et Régine Chopinot (Armand Colin, 1990), et du Panorama de la danse contemporaine (Textuel, 2006 ; rééd. 2010), du Panorama des ballets classiques et néo-classiques (Textuel, 2010) et de Chefs d’œuvre de la danse (octobre 2013).