25 septembre 2013
15 €
112 pages
113 x 210 mm
Broché
ISBN : 978-284597-472-2
Ce populisme qui vient
Dans cet entretien avec Régis Meyran, Raphaël Liogier décortique les ingrédients originaux du populisme actuel, nourri par le sentiment de frustration collective qui contamine une Europe, France en tête, définitivement déchue de sa prééminence mondiale.
Le populiste s’exprime au nom du peuple tout entier pour le sauver de la chute annoncée, échappant ainsi au clivage droite/gauche, mêlant dans son discours des slogans conservateurs et progressistes. Agitant la traditionnelle menace de l’ennemi intérieur – hier le juif surpuissant, aujourd’hui le musulman envahissant – ce nouveau populisme ne se cristallise plus sur des idéologies mais fluctue au gré des sondages.
Il s’appuie sur la notion vague d’une culture « occidentale » à défendre pour infuser l’ensemble de la classe politique et ronger progressivement l’État de droit. C’est ce populisme « liquide », caractéristique de notre époque, que décrypte ici finement Raphaël Liogier dans une analyse déstabilisante et alertante.

Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession collective (Le Seuil, 2012) ; Souci de soi, conscience du monde. Vers une religion globale ? (Armand Colin, 2012) ; Une laïcité « légitime » : la France et ses religions d'État (Entrelacs, 2006).