16,77 €
176 pages
145 x 185 mm
ISBN : 2-84597-045-5
La Victime écran
La représentation humanitaire en question
La représentation humanitaire de la victime a modifié notre perception du malheur. Elle conditionne les actions qui peuvent être menées pour secourir les populations en détresse. Elle sert aussi de caution à la politique internationale. Sur elle repose désormais notre vision ou notre interprétation des violences politiques. La victime humanitaire symbolise également ce qui subsiste de l’engagement: une indignation morale face à la souffrance. Que voyons-nous dans la mise en scène de corps brisés ou affamés? Le regard ne rique-t’il pas d’y perdre la vue? Faut-il alors tirer la conclusion que la représentation de la victime humanitaire fournit au capitalisme la justification éthique dont il est en quête depuis le XIXe siècle?

Philippe Mesnard, universitaire, a notamment publié Consciences de la Shoah. Critique des discours et des représentations (Kimé, 2000), Agamben à l’épreuve d’Auschwitz, avec Claudine Kahan (Kimé, 2001). Il est par ailleurs l’un des animateurs de la revue Mouvements.