16 mars 2016
29 €
322 pages
ISBN : 9782845975453

Collection « L’Écriture
photographique » dirigée
par Clément Chéroux
Les Silences d’Atget
Une anthologie de textes
Plus de quarante signatures illustres réunies autour de l’œuvre d’Atget : du poète Robert Desnos au photographe Robert Adams en passant par Man Ray, Walker Evans, Clément Greenberg et Rosalind Krauss.

Au fil du XXe siècle, poètes, écrivains, artistes, photographes, collectionneurs, conservateurs et historiens ont contribué à inscrire l’œuvre d’Eugène Atget (1857-1927) dans l’histoire de l’art. Photographe des petits métiers, des devantures de boutiques, des cours d’immeubles, Atget ne s’est jamais engagé dans aucun mouvement artistique, se retranchant derrière une pratique documentaire. Alors qu’il a laissé au monde des milliers d’images, il n’a livré aucun écrit sur sa conception de la photographie, son esthétique, son passé ou son avenir.
Ce silence a paradoxalement produit quantité de discours. Découvert par Man Ray et dévoilé par Berenice Abbott, il est perçu comme annonciateur du surréalisme, mais aussi comme précurseur de la nouvelle objectivité et de la photographie documentaire, ou assimilé aux avant-gardes. Atget fait parler et suscite de nombreuses questions : art versus artisanat, photographie versus document, œuvre versus archive. Son œuvre pose magistralement la question du concept d’auteur.

Luce Lebart réunit pour la première fois une quarantaine de textes passionnants, qui tous participent à la reconnaissance atypique parce que posthume du « photographe des photographes » dont ceux de Man Ray, Robert Desnos, Walter Benjamin, Pierre Mac Orlan, Berenice Abbott, Walker Evans, Manuel Álvarez Bravo, Edward Weston, Robert Doisneau, Takuma Nakahira, Robert Adams, Peter Galassi, Clement Greenberg, Rosalind Krauss et Abigail Solomon-Godeau.


Luce Lebart est historienne de la photographie et directrice des collections de la Société Française de photographie. Ses recherches portent sur la photographie scientifique et documentaire. Elle a écrit sur les archives du ciel, du crime, des montagnes ainsi que sur l’histoire des techniques. En 2015 elle a notamment été commissaire de l’exposition Souvenirs du Sphinx (Rencontres d’Arles) et co-commissaire de Images à charge organisée au Bal. Elle est aussi l’auteur de Mold is beautiful (Poursuite) et Tâches et traces, premiers essais de Bayard (Diaphane/SFP). Elle prépare actuellement un livre sur les grands photographes du XXe siècle qui paraîtra chez Larousse en octobre 2016.