Octobre 2016
55 €
192 pages
18 x 32 cm
Relié
ISBN : 978-2-84597-563-7
Avec le soutien d’Olympus


Atlas
Voyage tourmenté dans la nuit narcotique et sexuelle.

Parti à la rencontre des prostituées du monde entier, Antoine d’Agata, figure majeure de la photographie contemporaine, s’est mêlé à leurs nuits, leurs drogues, leur vie. Des bas-fonds du monde, il montre ici la trace de ses expériences paroxystiques.
Du Cambodge à Cuba, de l’Inde à la Norvège, du Mexique au Japon, il enregistre les gestes des femmes, mais aussi leurs mots. Construit autour de leurs monologues, il restitue leur parole d’une beauté aussi dense que douloureuse. Chacun des 20 chapitres de ce livre au format singulier, homothétique à l’écran de cinéma, est dédié à une femme.
Le geste désormais connu de d’Agata confine ici au sublime : la construction de « tableaux » à partir d’images sérielles.

Antoine d’Agata est l’un des photographes les plus subversifs de l’agence Magnum, qui mèle sa subjectivité à la matière de ses images. Il est notamment l’auteur de Vortex (Atlantica, 2003), Stigma (Images en manœuvres, 2004) et Anticorps (Xavier Barral, 2013, prix du Livre des Rencontres à Arles). On lui doit également les films El cielo del muerto (2005), Aka Ana (2013), Atlas (2013) dans lesquels est taillée la chair de ce livre. Et de nombreuses expositions : MuCEM (Marseille, 2013), BAL (Paris, 2013), RIP (Arles, 2009).