Zoé Valdés est une jeune romancière cubaine qui vit en France depuis janvier 1995. Ses deux premiers romans parus aux éditions Actes Sud, Sang bleu (1994) et Le Néant quotidien (1995) ont reçu un accueil enthousiaste de la critique et du public pour la mise en scène étonnante de leur propos intimiste dans un cadre de violence politique.