Alexandre Jollien est un jeune philosophe suisse, atteint d’un infirmité cérébrale motrice (IMC). Auteur des très remarqués Éloge de la faiblesse (1999), Le Métier d’homme (2002), La construction de soi (2006), il développe depuis quelques années une pensée centrée autour de l'idée de joie.