Archéologue et historien français né en 1930, professeur honoraire au Collège de France intronisé par Raymond Aron, Paul Veyne est notamment l’auteur de Comment on écrit l’histoire (Seuil, 1970), Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes (Seuil, 1983), Sexe et pouvoir à Rome (Tallandier, 2005), et tout récemment, de Michel Foucault, sa pensée, sa personne (Albin Michel, 2008). Il s’est épris d’archéologie à l’âge de huit ans, alors qu’il découvrait un morceau d’amphore sur un site celtique près de Cavaillon. Depuis, il n’a eu de cesse de percer le mystère de l’Antiquité.