Volker Braun, né en 1939 à Dresde, vit à Berlin. L’une des grandes « consciences », avec Heiner Müller et Christa Wolf, de l’ex-RDA. Poète, prosateur, auteur dramatique, quelques-uns de ses ouvrages ont été traduits en français, parmi lesquels Provocations pour moi et d’autres (1970), Contre le monde symétrique (1977), Le roman de Hinze et Kunze (1988), Phrase sans fond (1993). Il est le lauréat du dernier prix Büchner, la plus haute distinction littéraire des pays de langue allemande.