Alban Bensa est anthropologue à l’EHESS. Il mène une réflexion sur les fondements épistémologiques d’une anthropologie de l’action et de l’événement afin de faire de sa discipline une « science sociale des mutations du monde contemporain ». Il est notamment l’auteur de La fin de l'exotisme (Anacharsis, 2006).