Ecrivain, auteur de nombreux romans, Myriam Anissimov a personnellement connu Romain Gary. Elle a d’ailleurs publié la biographie qui fait référence : Romain Gary, le caméléon (Denoël, 2004). Elle a également publié Primo Levi ou la tragédie d’un optimiste (1996, Lattès) et est à l’origine de la publication de Suite française d’Irène Némirovsky.