Massimo Prearo est chercheur contractuel à l’Université de Vérone. Il étudie les mobilisations sexuelles. On lui doit Le moment politique de l’homosexualité. Mouvements, identités et communautés en France (PUL, 2014). Il est responsable scientifique du Centre de recherche PoliTeSse – Politics and theories of sexuality de l’Université de Vérone et co-dirige la revue Genre, sexualité & société.