Alain Corbin est professeur d’histoire à l’université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne. Historien du sensible et du paysage, il a notamment publié Le Territoire du vide. L’Occident et le désir de rivage (Flammarion, 1990), Les Cloches de la terre. Paysage sonore et culture sensible dans les campagnes au XIXe (Albin Michel, 1994), Le Miasme et la jonquille. L’odorat et l’imaginaire social. XVIIIe-XIXe siècles (Flammarion, 1986). Il a obtenu en l'an 2000 le grand prix d'histoire (Gobert) de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.