20 €
160 pages
115 x 210 mm
2-84597-072-2
Quel renouveau socialiste?
Jacques Généreux pose ici les enjeux de la quête d’une «vraie» gauche européenne. Après avoir abandonné toute visée révolutionnaire pour se transformer en simple machine électorale, la gauche européenne sent confusément, sans oser se le dire, qu’elle n’est plus grand-chose d’autre qu’une mauvaise machine. Comment en serait-il autrement alors qu’elle reste dominée par les élites ambitieuses et désertées par l’idéal à l’origine de cette débâcle? Bien sûr, tout le monde parle de reconstruction et de refondation. Mais pourquoi les mauvais architectes d’hier sauraient-ils soudain dessiner les plans d’un nouvel édifice?

Professeur à Sciences-Po., président de l'Association internationale pour l'économie humaine, Jacques Généreux est l’auteur d’ouvrages économiques et d’essais politiques (Droite, Gauche, Droite, Plon, 1995 – Une raison d’espérer, Plon, 1997 – Les Vraies Lois de l’économie, Seuil, 2 vol. 2001/2002 – Manuel critique du parfait européen, Seuil, 2005). Militant au parti socialiste, membre de la direction nationale du courant « Nouveau Monde », initié par Henri Emmanuelli et Jean-Luc Mélenchon, il est un des principaux rédacteurs de la contribution de ce courant au prochain congrés du parti socialiste.

Philippe Petit, docteur en philosophie, est responsable de la rubrique « Idées » du magazine Marianne.