23 septembre 2009
39 €
80 pages
240 x 330 mm
Relié
978-2-84597-352-7

Collection « L’Écriture
photographique » dirigée
par Clément Chéroux
Portes
Superbe roman populaire illustré et inédit
Un cahier de collages surréaliste.

Édition établie par Clément Chéroux et Valérie Vignaux

Avant-propos de Dominique Rabourdin

Introduction de Sylvie Gonzalez

La puissance des photomontages, la beauté de certaines associations de mots, le couplage des collages sur l’écriture automatique, la date assez précoce de la réalisation de ce cahier (1925-1926)… tout semblait devoir conférer à ce « superbe roman populaire illustré et inédit » une place de choix dans l’histoire du surréalisme. Comment un objet de cette qualité a-t-il pu néanmoins échapper à l’historiographie du mouvement particulièrement prolifique ces dernières années ?
La fortune critique de Georges Sadoul n’est sans doute pas étrangère à cet oubli. Depuis sa mort en 1967, Sadoul est surtout reconnu comme le premier grand historien français du cinéma et son parcours politique semble avoir fait oublier sa participation à l’une des plus stimulantes avant-gardes du XXe siècle.
Mais parmi ses nombreuses activités liées au groupe d’André Breton, la plus remarquable reste sans doute la réalisation de Portes, recueil marqué par le désespoir amoureux de son auteur et dont la grâce souveraine des illustrations charme durablement le regard de celui qui le feuillette pour la première fois…

« On reste sans voix devant tant de grâce et d’invention. » Beaux Arts

« On découvrira en ces fac-similés, grâce à l’infatigable travail des éditions Textuel, un Sadoul oublié, surréaliste et désespéré. » L’Humanité

« Ce cahier de collages et d’écriture automatique est un trésor formel, porté par un contenu personnel plein de grâce et d’émotion. » Télérama


Ouvrage publié avec le soutien du musée d'art et d'histoire de la ville de Saint-Denis.

Clément Chéroux dirige la collection « L’écriture photographique » aux éditions Textuel. Conservateur du cabinet de la photographie au Musée National d’art moderne et directeur de la revue Études photographiques, il est également l’auteur de nombreux ouvrages sur la photographie dont Henri Cartier-Bresson le tir photographique (Découverte Gallimard, 2008). Il a aussi dirigé les catalogues Man Ray Portrait. Paris-Hollywood Paris (Centre Pompidou, 2010) et La Subversion des images, surréalisme, photographie, film (Centre Pompidou, 2009).

Valérie Vignaux est maître de conférences à l’Université François Rabelais de Tours. Historienne du cinéma, elle prépare un ouvrage monographique sur Georges Sadoul.

Dominique Rabourdin est critique littéraire et réalisateur de télévision. Il a été de 1995 à 2006 le rédacteur en chef et réalisateur de l’émission Métropolis, le magazine culturel d’Arte.

Sylvie Gonzalez est conservateur et directeur du musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, où est conservé l’ouvrage.