24,24 €
160 pages
160 x 210 mm
Broché
2-909317-45-5
46 illustrations
Pour l’amour des villes
Prenez la ville du Moyen Âge, remplacez le mur d’enceinte par le périphérique, et vous avez la ville contemporaine ! Pourtant, la ville bientôt sans limites engloutit la campagne, écartelée entre ses fondements médiévaux et l’émergence des mégapoles. Tel un piéton amoureux de la cité médiévale, Jacques Le Goff nous en livre les clés pour appréhender l’époque de rupture urbaine qui est la nôtre. À travers quatre thèmes, l’historien chemine au cœur des fonctions de la ville. L’innovation et l’échange, la sécurité, le pouvoir et l’esthétique urbaine aboutissent à une interrogation sur la fin de la ville. Inquiet devant nos villes dévitalisées, transformées en musée, Jacques Le Goff veut pourtant croire au dynamisme urbain, fort de son amour des cités médiévales.

Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, Jacques Le Goff est l’un des médiévistes les plus reconnus et une des figures clés de l’école des Annales. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, entre autres La Civilisation de l’Occident médiéval (Arthaud, 1966), L’Imaginaire médiéval (Gallimard, 1985), Les Intellectuels au Moyen Âge (Le Seuil, 1985) et Saint-Louis (Gallimard, 1996).