19 €
176 pages
145 x 185 mm
2-84597-103-6
Les Voleurs d’avenir
Pourquoi l’extrême droite peut avoir de beaux jours devant elle? «Le pire a un bel avenir… car il a des alliés de poids», répond René Monzat. Depuis vingt ans, l’extrême doite progresse en France et en Europe. Si René Monzat pense que réintégrer l’électorat d’extrême droite dans le champ démocratique est possible, il sait que la partie ne se jouera ni à Paris, ni à Lyon, mais dans le Nord, en Lorraine ou en Provence-Alpes-Côte-d’Azur où vit l’électorat populaire du FN. Et à l’échelle de l’Europe. L’auteur veut croire que l’électorat des populistes autoritaires n’est pas perdu. Si nous ne la prenons pas en compte, cette énergie ne sera pas, quoiqu’il advienne, perdue pour tout le monde.

René Monzat scrute l’extrême droite depuis vingt ans et a participé aux mouvements s’y opposant (Ras l’Front, etc.). Il a notamment publié Enquêtes sur la droite extrême (Le Monde Éditions, 1992) et, en collaboration avec Jean-Yves Camus, Les Droites nationales et radicales en France, répertoire critique (Presses universitaires de Lyon, 1992).