18,50 €
132 pages
113 x 210 mm
Broché
2-909317-77-3
Éloge de la résistance à l’air du temps
L’enthousiasme politique n’est pas mort ! Si l’air du temps est à la frilosité, cet ouvrage de Daniel Bensaïd, philosophe et militant, insuffle l’audace et le courage pour réhabiliter l’ambition politique. Pour menacée qu’elle soit, la politique dépend de ce que nous sommes capables d’en faire : infléchir la pente des inégalités sociales, vouloir changer le monde. Tous les mouvements sociaux sont des points d’appui pour renouveler l’action politique. Car agir au plus près de ce que le monde nous apprend est la forme la plus haute de la responsabilité sociale.

Daniel Bensaïd (1946-2010) est l’un des penseurs radicaux français marquants de la fin du XXe siècle, dont les réflexions ont eu des échos à l’échelle internationale. Professeur de philosophie à l’Université de Paris VIII, il a aussi été un militant : un des fondateurs du « Mouvement du 22 mars » et de la Ligue communiste. Il a accompagné les premiers pas du Nouveau Parti Anticapitaliste lors de sa création en 2009. Il est notamment l’auteur Walter Benjamin, sentinelle messianique, (éditions Plon, 1990) ; Eloge de la résistance à l'air du temps (Textuel, 1999) ; Karl Marx - Les hiéroglyphes de la modernité, (Textuel, 2001) ; Un Monde à changer, mouvements et stratégie (Textuel, 2003) ; Une lente impatience (Stock, 2004).