18 €
192 pages
145 x 185 mm
2-84597-152-4
Politique de l’individualisme
Entre sociologie et philosophie
Exigence de justice sociale et aspirations de l’individualité sont-elles compatibles ? C’est cette question de philosophie politique que développent ici trois sociologues, loin des propos catastrophistes concernant l’individualisme contemporain. Jacques Ion se centre sur les engagements militants. François de Singly dessine un «socialisme individualiste» plus réformiste. Et Philippe Corcuff une «social-démocratie libertaire» plus radicale. Ces synthèses font ainsi apparaître les avancées émancipatrices comme les difficultés générées par l’individualisme contemporain, à partir desquelles les auteurs proposent la réinvention d’une politique émancipatrice pour le XXIe siècle.

Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l’IEP de Lyon. Ancien chroniqueur de Charlie Hebdo, co-fondateur de l’Université Populaire de Lyon et de l’Université Critique et Citoyenne de Nîmes, il a notamment publié La société de verre. Pour une éthique de la fragilité (Armand Colin, 2002) et aux éditions Textuel : Polars, philosophie et critique sociale (2013) et Mes années Charlie et après ? (2015). Il tient un blog sur Mediapart.

François de Singly est professeur de sociologie à l’université de Paris-Descartes et directeur du Centre de recherches sur les liens sociaux (CERLIS). Il vient de publier Les uns avec les autres (Hachette, 2005) et Le soi, le double et la famille (Armand Colin, 2005).

Jacques Ion est sociologue, directeur de recherche au CNRS. Il a publié récemment Travailleurs sociaux (avec Bertrand Ravon, La Découverte, 2005).