19 €
184 pages
160 x 210 mm
2-84597-127-3
Penser radicalement à gauche
ContreTemps n° 11

Daniel Bensaïd (1946-2010) est l’un des penseurs radicaux français marquants de la fin du XXe siècle, dont les réflexions ont eu des échos à l’échelle internationale. Professeur de philosophie à l’Université de Paris VIII, il a aussi été un militant : un des fondateurs du « Mouvement du 22 mars » et de la Ligue communiste. Il a accompagné les premiers pas du Nouveau Parti Anticapitaliste lors de sa création en 2009. Il est notamment l’auteur Walter Benjamin, sentinelle messianique, (éditions Plon, 1990) ; Eloge de la résistance à l'air du temps (Textuel, 1999) ; Karl Marx - Les hiéroglyphes de la modernité, (Textuel, 2001) ; Un Monde à changer, mouvements et stratégie (Textuel, 2003) ; Une lente impatience (Stock, 2004).
Olivier Besancenot
Stéphane Bou
Robert Castel

Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l’IEP de Lyon. Ancien chroniqueur de Charlie Hebdo, co-fondateur de l’Université Populaire de Lyon et de l’Université Critique et Citoyenne de Nîmes, il a notamment publié La société de verre. Pour une éthique de la fragilité (Armand Colin, 2002) et aux éditions Textuel : Polars, philosophie et critique sociale (2013) et Mes années Charlie et après ? (2015). Il tient un blog sur Mediapart.

Samuel Johsua est professeur en sciences de l’éducation à l’université de Provence. Il a été l’initiateur, en 1997, d’un colloque « Défendre et transformer l’École pour tous », qui a réuni plusieurs centaines de dirigeants syndicaux et de chercheurs spécialistes de l’éducation. Il a publié L’École pour tous (Paris, La Dispute, 2000).
Pierre khalfa
Eustache Kouvélakis
Sandra Laugier

Stéphane Lavignotte est un des fondateurs de Vélorution et de la revue Ecorev', ancien responsable des Verts. Hier journaliste (Témoignage Chrétien, Réforme…), il est aujourd’hui pasteur à La Maison Verte (paroisse inclusive et centre social, Paris 18e). Théologien, il travaille sur l'écologie, les minorités, le genre, les pensées de Jacques Ellul et Paul Ricoeur
Michael Löwy

Lilian Mathieu est sociologue, directeur de recherche au CNRS (Centre Max Weber, ENS Lyon) et enseigne à Sciences Po Paris et à l'Université de Lyon 2. Spécialiste des mouvements sociaux et de la prostitution, il a notamment publié, aux éditions Textuel, La Condition prostituée (2007) et Les Années 70, un âge d'or des luttes ? (2010).
Joan Nestor
Sylvain Pattieu
Philippe Pignarre
Stéphane Rozès
Cédric Colier

Sophie Wahnich est directrice de recherche au CNRS, IIAC/Tram (Transformation radicale des mondes contemporains) en histoire et science politique. Elle a notamment publié L’Impossible Citoyen, l’étranger dans le discours de la Révolution française (Albin Michel, 1997, 2010) ; Les Émotions, la Révolution française et le présent (éditions du CNRS, 2009) ; La Longue Patience du peuple, 1792, naissance de la République (Payot, 2008).
Laurence Prime