19 €
192 pages
160 x 210 mm
2-84597-178-8
Clercs ou chiens de garde : les intellectuels et l’engagement
Contretemps n°15
La figure désormais de « l’intellectuel engagé », tel que Sartre a pu l’incarner, est saturée de présupposés. Elle implique en effet l’existence d’une catégorie sociologique, l’intellectuel, acteur libre et conscient de son engagement dans un champ, politique, qui n’est pas spécifiquement le sien. Ce rapport est aujourd’hui bousculé, tant par l’évolution sociologique des intellectuels et de leur place dans la division du travail, que par la crise proprement dite du politique.
Nous nous interrogerons sur ces mutations sous l’angle de la relation entre philosophie et politique, entre littérature et engagement, entre écriture et société et plus généralement sur les métamorphoses de l’intellectuel, à partir du débat fondateur entre Benda et Nizan sur les clercs et les chiens de garde.
Ce dossier principal comportera en outre des témoignages sur l’engagement des intellectuels chrétiens et sur le rôle des intellectuels communistes ainsi qu’un examen de l’expérience de Pierre Bourdieu dans Raisons d’Agir. Enfin, nous publierons des poèmes de Serge Pey pour Paolo Persichetti, extradé et emprisonné en Italie.
Olivier Abel
Alain Badiou

Daniel Bensaïd (1946-2010) est l’un des penseurs radicaux français marquants de la fin du XXe siècle, dont les réflexions ont eu des échos à l’échelle internationale. Professeur de philosophie à l’Université de Paris VIII, il a aussi été un militant : un des fondateurs du « Mouvement du 22 mars » et de la Ligue communiste. Il a accompagné les premiers pas du Nouveau Parti Anticapitaliste lors de sa création en 2009. Il est notamment l’auteur Walter Benjamin, sentinelle messianique, (éditions Plon, 1990) ; Eloge de la résistance à l'air du temps (Textuel, 1999) ; Karl Marx - Les hiéroglyphes de la modernité, (Textuel, 2001) ; Un Monde à changer, mouvements et stratégie (Textuel, 2003) ; Une lente impatience (Stock, 2004).
Ian H. Birchall
Julien Hage
Sonja Kellenberger

Sadri Khiari est docteur en science politique. Membre de l’opposition démocratique tunisienne, installé en France depuis trois ans. II fait partie des initiateurs de «l’Appel des indigènes de la République», publié en janvier 2005. Il est l’auteur de Tunisie, le délitement de la cité – Coercition, consentement, résistances (Karthala, 2003).
Eric Lecerf

Lilian Mathieu est sociologue, directeur de recherche au CNRS (Centre Max Weber, ENS Lyon) et enseigne à Sciences Po Paris et à l'Université de Lyon 2. Spécialiste des mouvements sociaux et de la prostitution, il a notamment publié, aux éditions Textuel, La Condition prostituée (2007) et Les Années 70, un âge d'or des luttes ? (2010).
Gérard Mauger
Serge Pey
Kristin Ross
Elisabeth Roudinesco
Lucien Sève
Michel Surya