10 octobre 2018
49 €
224 pages
30,5 x 24,5
Silver Lake Drive
Voici la première monographie d’Alex Prager, photographe et cinéaste californienne.

Alex Prager explore la ligne poreuse qui sépare réalité et fiction. Habitée par l’univers du cinéma, Prager déploie une extraordinaire machine à fantasmes et récits : désirs, attentes, drames forment la trame narratrice de ses tableaux étrangement familiers et factices.
Ses jeunes femmes – perruques blondes et lipstick vermillon – sont aussi solitaires que séduisantes dans leurs décors saturés. Ses scènes chorégraphiées de foules où chaque individu semble jouer sa propre partition questionnent notre singularité dans la masse. Première rétrospective d’Alex Prager, Silver Lake Drive met en scène ses fantasmes qui pourraient bien être les nôtres.

Alex Prager, 39 ans, est une photographe et cinéaste basée à Los Angeles. Son travail est exposé dans les collections de musées internationaux majeurs comme le MoMA, le Whitney Museum of American Art, la National Gallery of Victoria, le Kunsthaus à Zürich et le Moderna Museet de Stockholm.