Janvier 2006
22 €
240 pages
135 x 170 mm
2-84597-160-5
Echelle I
Une maquette à l’«Échelle I» a pour but de représenter en totalité ou par tronçons un modèle en grandeur réelle, ce qui suppose un rapport d’égalité entre le modèle et le prototype. Il en va de même à l’échelle d’une vie, où l’on se mesure à l’autre pour être soi. Ce réajustement constant crée un sens en dépassant l’idée première, et le poème esquissé ainsi en rêve ou dans la rue serait ce compromis nécessaire entre un désir plus fort que son objet et un schéma qui ne peut s’avérer exact qu’en ignorant ses propres règles. «Échelle I» se veut un parcours qu’on ferait droit devant soi, de nuit ou juste avant l’aube, dans un univers de banlieue, par intériorisation du dehors et sans préalable.

Né en 1941, Dominique Grandmont a vu ses premiers poèmes publiés par Aragon en 1964. Son œuvre a été couronnée par les prix Max-Jacob en 1983 et Tristan-Tzara en 1994. Traducteur de Vladimir Holan, Jaroslav Siefert, Yannis Ristos, Constantin Cavafis, Dimitri Dimitriadis, il est l’auteur de nombreux ouvrages (recueils de poésie, romans, essais).