19 €
192 pages
135 x 170 mm
2-909317-61-7
Haïkaï
Il était grand temps d’offrir à un large public une édition des premiers haïkaï modernes, ceux de Matsuo Manefusa, dit « Bashô », et de son école, puisque cette forme d’écriture était par nature collective. Bashô, né en 1644 et mort cinquante ans plus tard à Osaka au Japon, insère souvent ses haïkaï dans des récits en prose, essentiellement des journaux et des récits de voyage. Ce recueil s’attache à réinscrire les passages publiés dans leur contexte.

Qui connaît l’inventeur du haïku, ce poème japonais de trois vers, dont le premier et le troisième sont pentasyllabiques (cinq pieds) et le deuxième heptasyllabique (sept pieds) ? Il était grand temps d’offrir à un large public une édition des premiers haikaïs, ceux de Matsuo Manefusa, dit « Bashô », moine japonais, né en 1644 à Tsuge et mort cinquante ans plus tard à Osaka. Bashô insère ses haïkus dans des récits en prose, essentiellement des journaux et des récits de voyage. Tout est à redécouvrir ou à découvrir, surtout l’auteur et l’inventeur génial qu’est le poète Bashô, imité par d’innombrables disciples qui jamais ne l’égalèrent.