15 avril 2015
35 €
18 x 24
relié
120 illustrations quadri


Le Corbusier, la planète comme chantier
À l’occasion du cinquantenaire de la mort de Le Corbusier, Textuel publie un remarquable portrait illustré de l’artiste, être de passion et d’émotion à la sociabilité intense.

Avec cette biographie illustrée, Jean-Louis Cohen, grand spécialiste de l’architecture, inscrit la trajectoire de Le Corbusier dans la chronique sociale, politique et architecturale du XXe siècle. Prophétique et secret tout à la fois, Le Corbusier fabrique son œuvre en réaction constante au monde qui l’entoure. Il la nourrit de ses rencontres avec des hommes, des femmes, des villes, des paysages.

Ce livre restitue la dimension épique de cet itinéraire, évitant les pièges de l’hagiographie pour souligner les contradictions des entreprises corbuséennes. Premier expert aéroporté de l’architecture et de l’urbanisme, Le Corbusier survole le monde, de New York à Dheli, faisant de la planète un chantier qu’il arpente son carnet de notes à la main.


Sommaire
Introduction / La Planète comme chantier
1887-1906 / Au Pays des montres
1907-1912 / Le grand tour d’Occident en Orient
1913-1924 / À la conquête de Paris : de Jeanneret à Le Corbusier
1925-1940 / L’expert volant et les grands travaux
1940-1950 / Une deuxième jeunesse
1951-1958 / Passages vers l’Inde
1950-1957 / L’usine et l’archipel
1958-1965 / Retours et remords

Événements :
• Exposition Le Corbusier au Centre Pompidou, Paris, du 29 avril au 30 août 2015.
• La restauration de certaines œuvres majeures – la villa Roche et la Cité de Refuge – seront achevées en 2015.

Historien de l’architecture et de l’urbanisme, Jean-Louis Cohen est spécialiste de l’œuvre de Le Corbusier à propos duquel il a publié de nombreux ouvrages. Il a été le commissaire de l’exposition « Le Corbusier, An Atlas of Modern Landscapes » au Musée d’Art Moderne de New-York (2013). Outre le catalogue de cette exposition, il a publié récemment Architecture en uniforme (Hazan, 2011) et L’architecture au XXe siècle en France ; modernité et continuité (Hazan, 2014).