Musique
Octobre 2016
Adam White
Motown

Remise en vente Octobre 2016 (octobre 2015)
Richard Havers
Préfaces de Herbie Hancock et Max Hole
Verve, Le son de l’Amérique

Remise en vente Octobre 2016 (octobre 2014)
Richard Havers
Blue Note

Juin 2016
Montreux Jazz Festival
Textes d’Arnaud Robert
50 Summers Of Music
Octobre 2016
59 €
400 pages
22,4 x 28,4 cm
Relié
978-2-84597-547-7
800 documents
Motown
Temple du rythm’n’blues, l’histoire du label le plus glamour au monde.

Temple de la soul music et du rythm’n’blues, Motown, le label indépendant créé à Detroit par Berry Gordy en 1959 est devenu un style à lui tout seul. Sur fond de ségrégation, d’émeutes raciales et de lutte portée par les idéaux de Martin Luther King, l’histoire de ce label mythique ne pouvait être racontée sans éclairer un contexte historique d’une grande violence.
Mais la Motown incarne aussi le glamour avec des artistes dont les hits mondialement connus nous jettent encore aujourd’hui sur la piste de danse. Outre les pochettes, portraits et ambiances urbaines, les archives du label ont permis de reproduire ici de savoureuses scènes de studio… un régal !
On y retrouve Stevie Wonder, Marvin Gaye, Diana Ross & the Supremes, The Temptations, Lionel Richie, Smokey Robinson & the Miracles, les Jackson 5, Michael Jackson, The Marvelettes, Martha & the Vandellas et bien d’autres.

Adam White écrit sur la musique et sur l’industrie musicale depuis 40 ans. Il a été vice-président de la communication chez Universal Music International de 2002 à 2012.


REV octobre 2016
59 €
400 pages
27,7 x 21,6
relié
978 2 84 597 527 9
500 documents
Verve, le son de l’Amérique
Préfaces de Herbie Hancock et Max Hole
Le label Verve fête ses 60 ans. Archives inédites.

« 400 pages éblouissantes qui racontent en images et en textes la saga d’un label historique. » Jazz Magazine
« Merveilles du jazz, et avec quelle Verve ! La précision des informations s’allie à l’élégance des illustrations. » Le Monde des Livres
« Truffé de références et documents rares, le livre retrace l’histoire d’une musique honnie puis vénérée. » L’Humanité

Louis Armstrong, Count Basie, Billie Holiday, Dizzy Gillespie, Duke Ellington, Lionel Hampton, Ella Fitzgerald... ces immenses artistes ont tous signé leurs disques chez Verve, fabuleux label pionnier dans l’univers du jazz.
Cette splendide somme iconographique truffée de références et d’anecdotes raconte l’histoire de la célèbre maison de disques fondée dans les années 1930 par Norman Granz.
Richard Havers retrace sa trajectoire jusque dans les années 1970, ponctuée de témoignages de musiciens dont les plus grands noms du jazz contemporain, d’aficionados et de critiques de jazz. Chaque artiste-clé fait l’objet d’une biographie et d’une discographie.
Le label a ouvert ses archives et donné accès à certains de ses disques et documents dont des centaines de pochettes collector et de photos de studio, jamais encore publiées. Les master originaux, publicités, articles de presse, livres de comptabilité, télégrammes ou contrats sont reproduits ici.
Enfin, l’ouvrage met en scène le contexte social et historique qui se déroule en coulisses : la ségrégation raciale aux États-Unis, l’arrivée du jazz en Europe, mais aussi les clubs, les lieux et les gens qui contribuèrent à faire de Verve le label le plus cool du monde.

Richard Havers est l’auteur de nombreux ouvrages sur la musique du XXe siècle et sur la pop culture, parmi lesquels Verve (Thames & Hudson), Bill Wyman’s Blues Odyssey (DK, 2001) et Sinatra (DK, 2007).


REV octobre 2016
55 €
416 pages
27,7 x 21,6 cm
Relié
978-2-84597-497-5
450 photographies et fac-similés


Blue Note
Traduction Christian Gauffre
Une histoire du jazz au travers du label mythique Blue Note.

« Quelle classe, quelle tenue ! » Vanity Fair
« L’album somptueux publié par les éditions Textuel reproduit les pochettes les plus réussies et retrace une histoire sans équivalent dans le jazz. » Télérama
« Quel plaisir ! On en prend plein la vue à chaque page ! Après avoir refermé l’ouvrage les plus grands airs de jazz nous trottent longtemps dans la tête… » Le Parisien / Aujourd’hui en France

En s’appuyant sur une somptueuse iconographie, cet ouvrage publié à l’occasion des 75 ans de Blue Note retrace l’histoire du plus grand label de musique jazz et fait parler les artistes d’aujourd’hui.
Pionnier en matière de techniques de prise de son, le label a signé avec les plus grands artistes : Miles Davis, Sidney Bechet, Art Blakey, Thelonius Monk, Bud Powell, Ornette Coleman, Donald Byrd, Jimmy Smith...
Blue Note, c’est aussi une signature visuelle. Les photographies du cofondateur Francis Wolff et la ligne graphique de Reid Miles ont fait du label la parfaite incarnation du « cool ». Les pochettes de Blue Note, reconnaissables entre toutes, ont façonné en
grande partie notre regard sur le jazz.
Grand spécialiste de jazz, Richard Havers retrace l’histoire de ce label mythique et met en lumière le contexte de création de 75 albums majeurs. Il donne aussi la parole à tous ceux, artistes, producteurs, critiques, pour qui Blue Note continue de jouer aujourd’hui un rôle capital.

Différents évènements jalonneront les 75 ans de Blue Note : réédition d’une centaine d’albums mythiques et organisation d’un festival Blue Note à l’Olympia et à la Gaîté Lyrique à Paris du 18 au 23 novembre 2014.

Richard Havers est l’auteur de nombreux ouvrages sur la musique du XXe siècle et sur la pop culture, parmi lesquels Verve (Thames & Hudson), Bill Wyman’s Blues Odyssey (DK, 2001) et Sinatra (DK, 2007).


15 juin 2016
45 €
400 pages
175 photographies

Coédition Montreux Jazz Festival,
Éditions Textuel

50 Summers Of Music
Montreux Jazz Festival
Texte en collaboration avec Salomé Kiner
Préface de Mathieu Jaton
Juin 1967 : un zébulon helvétique nommé Claude Nobs lance dans sa petite ville de Suisse Romande une des plus belles aventures musicales de son temps. Cinquante ans plus tard, le Montreux Jazz Festival est raconté par ceux qui l’ont fait. La voix de Nina Simone, la trompette de Miles Davis, la guitare de B.B. King résonnent dans les récits sans concession de Quincy Jones, Carlos Santana ou Lenny Kravitz.
Soixante artistes relatent ici les plus belles pages de l’histoire de la musique live. Un demi-siècle d’urgence, d’histoires rocambolesques, de beautés incandescentes. Un demi-siècle d’enregistrement d’archives audiovisuelles inscrites aujourd’hui au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Cette histoire, qui continue de s’écrire, est mise en scène au travers de près de 200 photographies. Pour la plupart inédites, elles incarnent ce festival de légende, back et on stage. Ce livre ne prétend pas raconter « la belle histoire » de ce festival hors normes. Il en laisse le soin aux artistes.


Claude Nobs (1936-2013) :
Passionné de jazz, de blues et grand rêveur devant l'éternel, Claude Nobs fonde le Montreux Jazz Festival en 1967 avec Géo Voumard et René Langel. En 1973, Claude Nobs est nommé directeur de la maison de disque Warner EA pour la Suisse. Le caractère visionnaire, fantasque, et l’entregent de « Funky Claude » ont attiré dès les débuts des artistes du monde entier, permettant au Festival de développer une renommée internationale.
Claude Nobs, dont le cœur appartenait au terroir, a façonné Montreux comme un grand terrain de jeu pour les convergences musicales. Incorrigible collectionneur, il a fait de la qualité d’écoute des concerts et de leur enregistrement une priorité.



Photographies de:
David Allen , Daniel Balmat , Mehdi Benkler , Alain Bettex, Peter Boettcher, Gérald Bosshard , Georges Braunshweig, Philippe Cibille, Édouard Curchod, Marc Ducrest, Philippe Dutoit, Lionel Flusin, Andy Freeberg, Dany Gignoux, Yann Gross, François Jaquenod, Guy le Querrec, Jean-Pierre Leloir, Giuseppe Pino, Darryl Pitt, Lois Powell, Jacques Straesslé



50e édition du Montreux Jazz Festival du 1 au 16 juillet 2016 :
www.montreuxjazzfestival.com/fr


Arnaud Robert est journaliste et réalisateur. Ses reportages et ses articles sur la musique sont publiés dans ou La Repubblica. Collaborateur régulier de la Radio Télévision Suisse, son dernier film documentaire, Gangbé! (2015), retrace le voyage d'une fanfare africaine au Nigéria. Il est également l’auteur d’État avec le photographe Paolo Woods (Photosynthèses, 2013) et publie des chroniques sur le Montreux Jazz Festival depuis 25 ans.