14,48 €
120 pages
113 x 210 mm
Broché
2-84597-048-X
Humanitaire, le dilemme
Fuir le sentimentalisme médiatique et l’autocélébration, redéfinir le statut de la victime, délimiter le champ d’intervention de l’humanitaire, refuser la récupération politique ou militaire. Mais savoir parler et penser en termes politiques. Dans cette conversation, Rony Brauman, président de Médecins sans frontières de 1982 à 1994, affronte les dilemnes de l’engagement humanitaire. C’est pour fonder l’humanitaire de demain qu’il propose ici une véritable morale de l'action. Dans une nouvelle préface, Rony Brauman interpelle : « résister à l’enrôlement de l’humanitaire dans les rangs d'une “Croisade du Bien”.»

Médecin, Rony Brauman a été président de Médecins sans frontières de 1982 à 1994. Il anime, depuis 1992, un séminaire de troisième cycle à l’Institut d'études politiques de Paris. Ce praticien de l’aide, qui est l’un des acteurs les plus engagés de l’humanitaire, a pris conscience au cours de ses nombreuses missions de la nécessité d’une réflexion approfondie sur les contraintes, les limites et les paradoxes de ce mouvement. Autres publications : Somalie, le crime humanitaire (Arléa, 1993), Devant le Mal. Rwanda, un génocide en direct (Arléa, 1994), L’Action humanitaire (Dominos, Flammarion, 1995), Éloge de la désobéissance (avec Eyal Sivan, Le Pommier, réed., 2006), Utopies sanitaires (Le Pommier, 2000) et Penser dans l'urgence (Seuil, 2006). Filmographie : Un spécialiste (avec Eyal Sivan), Montparnasse Vidéo.