13 avril 2016
12,90 €
96 pages
9782845975491
Pour une spiritualité sans dieux
Ni dogmes religieux, ni absolus anti-religieux : un chemin agnostique et démocratique pour la quête spirituelle de chacun.

La quête d’un sens à la vie n’a pas disparu de notre monde dominé par l’argent. Au contraire s’affirme une attente de sagesse face au dessèchement mercantile des aspirations humaines. Philippe Corcuff explore ici un sentier agnostique original, ni religieux, ni antireligieux : celui d’une éthique de la fragilité. Il s’appuie pour cela sur la pensée de philosophes, de Wittgenstein à Foucault, ou sur les paroles de chansons, de Barbara à Louane. Face au brouillard spirituel de notre temps confus et sanglant, l’ouvrage propose à chacun de produire ses propres réponses à partir des vulnérabilités de son existence.

Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l’IEP de Lyon. Ancien chroniqueur de Charlie Hebdo, co-fondateur de l’Université Populaire de Lyon et de l’Université Critique et Citoyenne de Nîmes, il a notamment publié La société de verre. Pour une éthique de la fragilité (Armand Colin, 2002) et aux éditions Textuel : Polars, philosophie et critique sociale (2013) et Mes années Charlie et après ? (2015). Il tient un blog sur Mediapart.