19 avril 2018
39 €
160 pages
19 x 26
relié
William + Klein
Un concentré de l’œuvre de Klein commenté par William, jeune homme de 90 ans.
Son premier Rolleiflex ? Il l’a gagné au poker lors de son service militaire. À en croire William Klein, les coups de poker rythment sa vie qu’il raconte ici par le biais d’anecdotes tranchantes. Cet esprit libre, grande gueule, s’est toujours appliqué à bousculer les orthodoxies et le cadre, se cognant sans vergogne à ses sujets – les gens, la ville, la mode – qu’il photographie à bout portant. Sa photographie éruptive s’inspire autant de la brutale photo de reportage que du style outrancier de ses tabloïds. «Je fais des livres comme on fait des films», aime à répéter Klein, dont la verve géniale accompagne ce livre conçu comme le plan-séquence d’une œuvre intense, qui a donné à la street photography ses codes. Sa devise ? Anything goes. Pas de règles, pas de limites.

William Klein, né en 1928 à Manhattan, est un artiste total (peintre, graphiste, réalisateur, photographe). Révolutionnant la photographie de mode et de rue. Son travail sur les grandes villes du monde, ainsi que les livres qu’il leur a consacré (New York, Rome, Moscou, Tokyo, Paris) ont concouru à faire de William Klein l’un des photographes les plus influents du XXe siècle. Citoyen américain, il vit et travaille à Paris. Le Centre Pompidou lui a consacré une rétrospective en 2005.